fbpx

Une hirondelle ne fait pas le printemps

Notre automne, au climat déjà perturbé cette année, est en plus frappé de dérèglement médiatique ! Voilà qu’à l’occasion des élections ordinales qui auront lieu du 9 au 22 novembre, tous les candidats découvrent soudain la pierre philosophale : la défense des libéraux ! Tardive prise de conscience de nos apprentis sorciers en alchimie électorale !

Cela fait des années que VISIONS D’EXPERTS assure seul contre vents et marées la défense et la promotion de l’exercice libéral indépendant ! Qu’on relise nos communications de ces dernières années sur le site VISIONS D’EXPERTS.

Cela fait des années que VISIONS D’EXPERTS est seul à dénoncer les reniements de ceux qui, représentés dans les instances ou même à leur commande, ont allègrement bafoué ce qu’ils érigent aujourd’hui en bannière de rassemblement !
Certes, voir nos idées adoptées pourrait nous procurer une certaine satisfaction s’il n’était trop clair que tout ceci n’est qu’un mauvais calcul ! Alors faisons les comptes !

L’état profond d’IFEC
Dissimulé derrière une apparence libérale qui ne trompe plus personne, c’est toujours une alliance de firmes internationales et de grands réseaux qui tirent les ficelles. Et les marrons du feu. Hier l’USEC, aujourd’hui la Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires qui regroupe les 7 premiers cabinets Audit et d’Expertise-Comptable. Au moins IFEC est-il le fidèle représentant de ses mandants…

Les quatre péchés capitaux d’ECF
On ne peut noter une fidélité semblable de la part d’ECF qui ne rêve que de jouer dans ce qu’il croît être la cour des Grands et multiplie les complaisances pour y parvenir :

1. La transformation de la CAVEC, seul régime de retraite des Experts-Comptables Libéraux, en un régime surcomplémentaire de retraite au profit des salariés des Bigs et des réseaux, et cela au détriment des libéraux ;

2. L’approbation sans réserve du rapport de Cambourg : malgré les promesses, près d’un an et demi après, quel résultat positif pour les libéraux ?

3. Le choix pour le financement de la formation continue de la branche, de l’OPCO des banques et assurances… au détriment de l’OPCO de proximité issue de l’Agefos-PME, fidèle partenaire de la profession ;

4. L’approbation sans réserve de la norme LAB Lutte antiblanchiment en 2019 et la mise en place d’un contrôle qualité supplémentaire : sans pertinence pour la totalité des libéraux ! Si ce n’est une nouvelle aggravation de nos contraintes…

Plus que jamais engagé dans la promotion de l’exercice libéral, VISIONS D’EXPERTS propose 3 actions essentielles à la qualité libérale de notre exercice :

La composition du capital des sociétés d’expertise comptable figurera sur l’annuaire public du conseil supérieur. La détention du capital sera ventilée par nature : établissement financier, fonds d’investissement, société commerciale, personne physique non expert-comptable, et expert-comptable-personne morale ou physique. Il s’agira d’une information permettant la transparence.

La double cotisation ordinale qui pèse plus lourdement sur les libéraux sera supprimée. Promesse électorale constante d’ECF qui, en 8 années de pouvoir, a toujours oublié de la mettre en œuvre. VISIONS D’EXPERTS le fera.

Il faudra permettre aux libéraux de siéger dans les instances nationales et régionales sans fragiliser leur cabinet. Nous proposerons une indemnisation des élus participant activement à la gestion de la profession. L’indemnisation sera transparente, publique et connue de tous. Il s’agit pour VISIONS D’EXPERTS de ne pas limiter les commissions aux seuls salariés des grands cabinets, des réseaux ou aux retraités, mais d’impliquer toutes les forces vives de la profession dans une juste représentation. 

Stéphane BENAYOUN,
Candidat à la Présidence du CSO
stephane.benayoun@visionsdexperts.fr

Communiqués associés

%s