fbpx

De la vocifération au populisme…

Quelques heures après notre communication d’hier, IFEC et ECF jusqu’à présent somnolents dans un silence assourdissant envoient à la Profession un mail conjoint intitulé pompeusement « Pour la défense des professionnels du chiffre ! » qui revendique la « vigilance plutôt que l’agitation », puis stigmatise ceux qui se livreraient à « la vocifération ».
L’éthique et la confraternité auxquelles VISIONS D’EXPERTS s’attache par nature ne nous engagent pas à relever des propos exaltés qu’en toute modestie nous croyons être engagés à notre encontre. Et pourtant, l’accusation de « vocifération » nous laisse perplexes…Vocifération ? « Parole dite en criant et avec colère », dit le Larousse.
Crions-nous ? Pas le moins du monde. Nous exprimons simplement l’inquiétude silencieuse de la Profession que personne, sauf nous, ne relaie.Sommes-nous en colère ? Non. Nous sommes simplement consternés par l’inaction de nos soi-disant représentants qui, dans le même temps, ont l’aplomb de solliciter nos suffrages.
En fait, qu’oppose le tandem IFEC/ECF à notre constat aussi triste que pessimiste? Après un paragraphe d’autosatisfaction, bien dans la ligne de l’autocélébration de ses auteurs, nous apprenons qu’IFEC et ECF « demandent à être reçus dans les tous prochains jours par le Haut-commissaire et les ministres concernés ». Nul doute que ces derniers en frémissent comme ils ont frémi lors des calamiteuses négociations de la loi Pacte… Nous apprenons aussi, en caractères gras s’il-vous-plaît, qu’à défaut d’être entendus – il serait temps ! – ECF et IFEC s’associeront à une mobilisation « nationale » de « grande ampleur » réunissant « véritablement » toutes les professions libérales.
Est-ce à dire qu’IFEC et ECF attendent une manifestation tsunami ébranlant les fondements de la République ? Est-ce à dire que les avocats, dont le courage, la puissance de feu et le lobbying sont sans comparaison avec ceux de la Profession, inexistants, et accompagnés d’autres professions libérales tout aussi respectables, se seraient trompés en ayant recours à ce moyen d’expression ? Ce n’est pas en manipulant le mépris qu’on arrive à quoi que ce soit.
Pour finir, autant le dire, nous nous attendons, chez VISIONS D’EXPERTS, à être traités sous peu de « populistes », c’est-à-dire de démagogues, tout simplement parce que nous croyons exprimer ce que beaucoup pensent sans pouvoir le dire.
La Profession, elle, qui nous lit, saura faire la part des choses…Stéphane Benayoun

Communiqués associés

%s