fbpx

Un mercredi noir pour la Profession

Rappelons les derniers abus à l’actif d’IFEC aidé peu ou prou par son complice objectif ECF : Traitement du volet CAC de la loi PACTE calamiteux pour les petits cabinets mais pain béni pour les réseaux et moyens cabinets dont IFEC représente les intérêts, et nullement ceux de la Profession malgré les cyniquesmystifications de sa com’ ;​ Coûteuse campagne publicitaire sous l’ingénieux slogan de cour de CM2 : « Un Expert-comptable, ça compte ! » pour faire oublier que la Profession fait le SAV du PAS et continue de porter sur ses épaules la transition numérique qu’elle gère depuis des années au service des administrations, tout cela pour un plat de lentilles ;Déménagement à grands frais du CSO/IFEC au nom d’une soi-disant mutualisation de moyens CSO/IFEC avec la CNCC/IFEC dans un souci d’efficacité et d’économie dont les confrères ne verront jamais le moindre effet sur leurs cotisations, mais en réalité pour faire le Service Médical d’Urgence de la CNCC/IFEC et bientôt les fins de mois du Gilet Jaune CNCC/IFEC suite à la perte de ressources qu’entraîne la loi PACTE ; Choix du CSO/IFEC de rejoindre l’OPCO des banques, compagnies d’assurances et SSII au lieu de celui des entreprises de proximité, ce qui permettra aux réseaux et grands cabinets de créer leurs propres CFA et ainsi former et recruter à leur seul profit…  Bien qu’enfumé et privé de toute information institutionnelle objective comme l’est tout confrère, et même un peu plus, VISIONS D’EXPERTS peut pourtant vous annoncer, non sans tristesse, la dernière forfaiture du CSO/IFEC main dans la main avec ECF ! Voyez la dernière communication ECF  ! De pâles généralités répétées avec d’autant moins de conviction qu’elles ne servent en réalité qu’à masquer l’essentiel qui, lui, reste bien dissimulé : l’alliance tacite des deux syndicats, ce qui, certes, n’est pas pour surprendre VISIONS D’EXPERTS qui sait depuis longtemps qu’IFEC ne roule que pour ses gros mandants et qu’ECF y a perdu son âme en l’enviant. Une preuve ? La voici ! Vous avez aimé le H3C ? Vous adorerez la nouvelle norme LAB adoptée mercredi dernier par le CSOEC à l’unanimité IFEC/ECF :  l’assujettissement volontaire et à ses frais de la Profession à un contrôle qualité supplémentaire, LAB en l’occurrence, et la création d’une brigade de contrôleurs dédiés.  Ce nouveau dispositif répond à l’injonction du Conseil d’orientation interministeriel LCB/FT, organisme purement administratif, d’assurer un contrôle prétendumentplus efficace de la Profession. Il n’y a juste qu’un problème !Le risque est inexistant pour la totalité d’entre nous, à l’exception des grands cabinets systémiques internationaux, ceux précisément pointés par la commission d’enquête du Parlement européen page 37/128 et suivantes. Notre profession n’est même pas citée dans le rapport tendances et analyses TRACFIN pour 2017-2018 !  Ouvertement méprisés sur nos métiers par les Pouvoirs publics, et apparemment contents de l’être à en croire l’aplaventrisme béat des deux syndicats soi-disant représentatifs, nous voilà maintenant soupçonnés d’insuffisance en ce qui ne nous concerne pas !  Nous en reparlerons…

Communiqués associés

%s